Mise à jour et permis de garrot! Fini les atteintes compressives aléatoires du garrot chirurgical

L'énigme des pressions/compressions de garrot est derrière nous !

Nous l'avons (accidentellement) résolu, nous avons pu démontrer scientifiquement par la physique élémentaire, puis par une critique de la littérature du sujet, aussi empiriquement après 1.5M de patients, et enfin imagerie IRM à l'appui, que c'est le design maladroit et limité, du concept traditionnel de référence, qui a imposé un langage et un calibrage inaproprié par rapport au besoin dans le contexte chirurgical.


Inutile de déranger un prochain comité d'éthique, ni de randomiser des patients, de faire des mesures et essais entre regime de pressions, surtout si on ne connait pas les dimensions du patient….


Rappeler la définition de la pression P = F / S , nous permet de dire sans étude clinique, que si la largeur du garrot est importante, la pression nécessaire pour occlure est réduite, et que celle ci est uniformément appliquée à l'intérieur du membre dans presque toute la largeur du manchon.


Et lorsque l'on apprécie le phénomène de manière absolue, en sortant du relativisme de la mesure en pression, utile mais déroutante comme seule et unique mesure,

on comprend que contraindre un flux sanguin avec un multiple du poids du patient pour écraser une artère de moins de 2 cm de diamètre, est contraire à tous les principes de précaution et nuit à tous les autres efforts menés par tous pour optimiser et sécuriser la prise en charge.


Si P= F/S alors F = P x S, et là c'est assez surprenant de voir que l'on peut pour un peu moins de 75%, assez bien supporter quelques centaines de kg sans broncher ...

Ou presque, en tout cas pour les plus de 25% restant, statistiquement peu ou prou ça fait mal et pas que...

Locales ou systémiques les EI sont fréquents et divers, impactent sur les ISO et leur gravité (C.Olivecrona Karolinska Institute), sur les résultats et la durée des séjours hospitaliers.


Ici une petite vidéo faite par un de nos stagiaires à l 'occasion du concours HAS en 2016, "la semaine de la sécurité du patient", figurative elle explique simplement le phénomène pour un lectorat avec ou sans exigence académique.



Ce faisant, la prise en compte, inédite de la force totale appliquée, et de la pression d'occlusion, permet d'éviter les accidents en appliquant des régimes proportionnés, et safe pour le patient.

La compression totale limitée est donc maîtrisée, et surtout réduite par 6 à 8, ce qui résout une énigme séculaire et persistante, d'un rituel utile de la chirurgie des membres, pratiqué des dizaines de millions de fois par an dans le monde.


C'est une résolution française qui a pu voir le jour grâce à notre experience avec le HemaClear que nous distribuons, et grâce aux échanges nombreux avec des médecins et professeurs sérieux, car le HemaClear contredit en tout point l'état de l'art et l'enseignement, dont nous affirmons qu'il a été mis à jour correctement et pour de bon, physique et biomécanique élémentaire, IRM, critique de la littérature, et (patient safe record) empirique, à l'appui.


Nous sommes les premiers distributeurs de garrot à renseigner sur la compression totale appliquée de nos garrots, et cette nouvelle norme à venir, la seule qui peut garantir un standard de sécurité universel efficient, sera sans nul doute la prochaine mise à jour corrective dans les recommandations à venir, du bon usage du garrot (chirurgical ou non d'ailleurs).


On notera au passage que les garrots tactiques de référence, sont étroits, contrairement aux pneumatiques et que parmi les plus célèbres, le modèle tactique "SAM-True Force" est depuis 2016, le premier garrot tactique à lui aussi proposer un contrôle total de la force totale appliquée.
Bienvenue au club SAM !

Elle est déjà une norme pour nos utilisateurs et leurs patients, qui leur garantit une sécurité sans faille de la compression, dans un usage conforme du HemaClear.

La réduction effective par 6 à 8, de la compression totale, a permis de faire du Wide Awake Local Anasthesia déjà , bien avant l 'emergence récente du WALANT, car la mobilité sous garrot HemaClear passive ou active est à 100%, j ai posté une vidéo ci dessous

L'hemostase est assurée mécaniquement, c'est compatible avec plus de patients, donc moins de produits et de risques supplémentaires, et accessoirement une durée de procédure réduite de 20%, c'est bien aussi.

(l 'autre innovation hémodynamique de HemaClear n'est pas abordée ici, cette autre innovation, l'auto-transfusion non invasive instantanée et pré-incision voir www.provinmedical.com)

Le garrot pneumatique est un tensiomètre, un appareil de mesure, détourné en garrot, un dispositif compressif, qui ne connait pas sa compression

Est il encore conforme à quelconque exigence de contrôle de son seul mécanisme appliqué au patient ? aux directives européennes des dispositifs médicaux? clairement non.

et il est fort à parier que nombres d accidents qui ont impliqué la responsabilité de tel ou tel dans l'équipe soignante, suite à une négligence de traçabilité, durée ou pression, ne soit en fait juste dus, à l excès de compression en centaines de kg, multiple du poids du patient, qu'aucune équipe ne pouvait renseigner au dossier du patient; en effet le garrot pneumatique ne donne pas cette mesure, la faute au concept, et si l 'heure n a pas été noté, on penchera pour une responsabilisation de l 'équipe, ou alors sur un aléa thérapeutique.

En fait un joli "aléa de mesures"

C 'est comme évaluer l'usure kilométrique d'une voiture qu'on voudrait acheter, et à la question "combien de Km a parcouru cette voiture depuis sa mise en service?"

et là le garagiste vous répond :" elle a roulé en moyenne à 98 km/heure.."

pas evident comme réponse.., ben la pression de gonflage c'est pareil, c'est une moyenne, et c'est une variable relative à une donnée qui n'est quasiment jamais prise en compte, la surface de compression.


Ajouter que ce qui est vrai pour la diminution de la force totale, l'est aussi pour la pression, dans sa propagation au centre du membre, les gradients de pression, ils s'atténuent plus avec un garrot étroit qu'avec un large, fin du 20e siècle on appelait cela une bonne diffusion homogène de la pression, ça avait l air bien, mais la chanson dit en fait que si c'est homogène alors elle est préservée dans sa valeur dans toute la largeur et profondeur du membre.. inutile, pourtant d'écraser et de toucher à tant de surface de tissu, peau, nerf, muscle et fascia douloureux.


N'ont pas été abordés les notions de transmissions/dépenses d'énergie, dues aux centaines de kilo de compression des garrots pneumatiques, mais il est fort à parier que cette analyse, si le garrot pneumatique conservait encore sa place au bloc, le ferai passer dans la même classe de DM qu'un défibrillateur...

...d'ou la possibilité de développer un crush syndrome ou une rhabdomyolyse après un choc électrique court comme après une compression excessive prolongée, dans les 2 cas....un seuil (absolu si besoin) en Joules à définir?

Je vous invite à lire le white paper plus complet dédié en cliquant ici


Et surtout la publication suivante dans le Journal of Vascular Access, par un laboratoire Inserm expert spécialiste des vaisseaux sanguins et d'un chirurgien expert en accès vasculaire, les Pr Bernard Levy (Institut Vaisseaux Sanguins Lariboisière APHP) et Pr Bourquelot ( Clinique Jouvenet )

Narrow elastic disposable tourniquet (Hemaclear®) vs. traditional wide pneumatic tourniquet for creation or revision of hemodialysis angioaccesses.

http://journals.sagepub.com/doi/full/10.5301/jva.5000520


Le premier papier publié qui mesure pour la première fois dans la littérature, la compression totale d'un garrot, pour prouver que étroit avec équilibre entre pression et compression total est possible et sûr et bien plus sûr que pneumatique large à pression contrôlée uniquement.



HemaClear est le seul garrot de chirurgie qui soit factuellement conforme au bon usage, à la sécurité du patient, ainsi qu'aux exigences de la directive européenne des dispositifs médicaux ( CE )

Il serait souhaitable que l'ANSM se positionne sur ce sujet, pour sa veille scientifique, la HAS pour la promotion des bonnes pratiques et l'accès promis à l'innovation quand elle est pertinente surtout si elle permet de résoudre une controverse persistante.


Nous avons démontré, que l'usage du HemaClear réduit les DMS, d'abord parce que le patient est métaboliquement plus fort avec tout son sang circulant, ensuite la durée de la procédure est réduite, le champs exsangue sec et stérile, et la compression sans atteinte, ce qui permet comme dans la vidéo ci dessous une mobilité active de 100%. C'est le seul garrot capable d'optimiser des procedures type WALANPT, et des procédures ambulatoires en cabinet ou en bloc allégé.




Sidney Azoulay

info@provinmedical.com

Provin Medical

www.provinmedical.com

Copyright © 2020 Provin Médical I HemaClear I HemaShock I ViriMASK

Tous droits réservés I Mentions légales